L'historique du Krav Maga

kravmagaAu début du XX ième siècle, la ville de Bratislava de l’empire austro-hongrois abritait, comme de nombreuses villes d’Europe de l’Est, une importante communauté juive ashkénaze. Samuel Lichtenfeld était détective et instructeur en chef de self défense au sein de la Police Départementale. Son fils Imi Lichtenfeld, né à Budapest en 1910, s’inspire des activités de son père, il pratique la boxe, de la lutte, de la gymnastique. Il participe à des compétitions et remporte plusieurs médailles.

Dans les années 1930, face à la montée du fascisme en Europe, et pendant la seconde guerre mondiale. Imi Lichtenfeld réunit un groupe de jeunes athlètes dont la mission était de protéger la communauté juive locale.
Il a été confronté face à de nombreuses bagarres. Il réalise les limites entre les compétitions sportives et les « combats de rue ».

De part son action, il devint vite impopulaire auprès des autorités locales, et commença en 1940 un périple de deux ans qui le mena finalement en Palestine, après un passage dans  les troupes britanniques.
Puis c’est le début de la création d’Israël, il rejoint la Haganah, formation para- militaire juive préfigurant la future armée israélienne. Il fit parti des troupes de choc. Le Palmach.

En 1948, Imi Lichtenfeld, rejoint le Tsahal en tant que chef instructeur pour l’éducation physique et le combat au corps à corps. Son objectif est de développer une méthode simple, efficace et rapidement assimilable pour des jeunes civils. La contrainte doit répondre au besoin urgent de l’armée israélienne menacée directement par ses voisins. Les techniques enseignées sont nées d’une amélioration constante grâce aux retours d’expérience  sur le champ de bataille, en combat urbain ou encore lors des nombreuses actions violentes antisémites.   
Imi Lichtenfeld est en retraite militaire en 1964.Il continue son enseignement au profit des civils israéliens. Il ouvre une école à Netanya.

Il crée officiellement le Krav Maga (littéralement « combat rapproché en hébreux »)
L’enseignement repose sur des principes comme par exemple :
Utiliser le chemin le plus court, défense et contre attaque simultanées, etc…
Imi Lichtenfeld et son équipe organisent et structurent progressivement leur savoir et leur expérience pour pouvoir les enseigner.

En 1980, début de l’internationalisation du Krav Maga, auparavant circonscrit au seul état d’Israël. Imi Lichtenfeld autorise ses disciples les plus douées à enseigner cette méthode à travers le monde, comme Eyal Yanilov.

En 1984, Eli Avikzar et Eyal Yanilov vont aux Etats-Unis pour représenter la fédération de Krav Maga, puis ils y retourneront pour leur premier entrainement au département de Police de Los Angeles.
Le FBI, La DEA, les marines, le GIGN et les SAS utilisent cette méthode moderne de combat au corps à corps auprès du grand public et de nombreux clubs s’ouvrent aux civils et proposent une façon différente de se défendre efficacement.

imi lichtenfeldEn 1996, Imi Lichtenfeld,Eyal Yanilov créent avec Avi Moyal,Gaby Noah et Eric Ben Ami l’ IKMF.

En 1998, décès d’Imi Lichtenfeld. Marque le début de dissensions au sein des instances dirigeantes. Peu avant sa disparition, Imi Lichtenfeld affirmait que son vœu le plus cher était que « chaque enfant sache se défendre, élevé dans le respect d’autrui ».